Cpasbien
Top Films
AccueilSerie › cpasbien Megalobox 2 : Nomad - Anime (mangas) (2021)

Megalobox 2 : Nomad - Anime (mangas) (2021)

Au final, c'est "Gearless" Joe qui a été sacré champion de Megalonia, le tout premier tournoi de Megalobox. Les fans du monde entier ont été fascinés par l'ascension fulgurante de Joe qui a réussi à atteindre le sommet en seulement trois mois et sans équipements.rnSept ans plus tard, Joe combat de nouveau dans des matchs souterrains. Désormais connu sous le nom de Nomad, il enfile à nouveau son équipement...

Megalobox 2  : Nomad - Anime (mangas) (2021)
Seed:
1127
Leech:
394
Catégories:

Après avoir assisté à l'histoire d'un Rocky dans un monde futuriste et son ascension au sommet, c'est avec surprise que j'ai découvert la sortie d'une saison 2. L'histoire étant totalement bouclée, j'avais peur que cela soit une suite à but lucratif causée par le succès de la première saison. Et c'est avec grand plaisir que je me suis trompé.nnLa saison un portait déjà des thématiques intéressantes autour de la beauté du sport au-delà de la technologie, où riches et pauvres peuvent s'affronter dans le plus pur des combats. Mais c'est sûrement là où était un de ses plus gros défauts il a été fait comme hommage par des passionnés de Ashita no Joe et des brillants films de boxe que les États-Unis ont pu offrir, et n'a donc rien rajouté de plus, et je pense que si les artistes de TMS n'avaient pas eu autant de passion dans la beauté de l'animation cela aurait été un anime presque médiocre. Mais revenons-en à cette nouvelle saison.nnComme beaucoup de gens je pense j'ai été touché par le côté extrêmement dramatique des premiers épisodes, qui semblait s'axer sur la chute d'un héros, mais cela s'avéra être bien plus que ça. De nombreuses thématiques y sont abordées, et je ne pense pas avoir vu un anime aussi politique depuis bien longtemps de manière aussi réfléchie. Là où la saison 1 n'avait abordé le sujet du traumatisme qu'autour d'un seul personnage (Aragaki), ici tous les personnages ont été brisés par quelque chose, le deuil. C'est sûrement la thématique la plus présente de cette saison, que ce soit le deuil d'une carrière, d'un rêve ou d'une vie, et comment le vivre avec ses proches. Et ce qui est incroyable c'est que c'est avec finesse que l'anime nous y présente des réponses. Je ne vais pas dire non plus qu'il a réinventé l'eau chaude, mais bordel que c'est émouvant. Et cette fois, le colibri qui est l'équipe d'animateurs derrière ça s'envole, et arbore des thématiques très rares dans l'animation japonaise telles que l'immigration, et c'est avec tout cet ensemble finement ficelé que l'on obtient un final époustouflant.nnPour résumer, c'est beau, c'est poétique, c'est bien animé, ça joue avec des thématiques très dures avec réussite, félicitations aux auteurs de cette œuvre, c'est une vraie fierté pour l'animation japonaise. Si vous l'avez vu donnez votre avis, si vous avez vu et aimé la saison 1 vous allez adorer, et si vous n'avez vu ni l'un ni l'autre et que vous aimez la boxe foncez, vous aller passer un très bon moment.